7 Remèdes naturels contre l’infection urinaire

Depuis quelques années, je souffre d’infections urinaires, de temps à autre comme 8 millions de femmes. Je subis à chaque fois désagrément et gêne jusqu’au jour où j’ai appris à prévenir au lieu de guérir et à profiter des apports de la nature.

Ainsi, je vous propose 7 remèdes naturels contre l’infection urinaire ainsi que des gestes simples pour l’éviter. Toutefois, ces remèdes ne se substituent aucunement à une consultation chez le médecin. Dans le cas où l’infection urinaire persiste, elle peut générer des complications et toucher les reins.

L’origine et les symptômes de l’infection urinaire

L’infection urinaire est reconnue à ses symptômes. Elle se manifeste généralement par :

  • Une envie fréquente d’uriner
  • Une sensation de brûlure et de gêne en urinant
  • Une petite quantité urinée
  • Le changement de la couleur de l’urine
  • Des douleurs
  • La fièvre
  • Etc.

Les causes de l’infection urinaire sont plusieurs. Elles peuvent être :

  • La rétention de l’urine longtemps
  • La grossesse
  • Le diabète
  • La ménopause
  • La prise d’antibiotiques
  • Les contraceptifs oraux
  • Le stress
  • Etc.

L’infection urinaire ou encore la cystite consiste en la contamination de l’urètre par l’École (Escherichia E-coli : bactérie intestinale). Cette bactérie n’est pas nocive tant qu’elle ne s’accroche pas aux parois intestinales. Dans le cas où elle parvient à s’accrocher à la muqueuse ou en se logeant dans la vessie, elle provoque des infections. Suite à des complications, cette bactérie peut atteindre les reins et provoquer ainsi une pyélonéphrite.

La cystite non ou mal soignée peut devenir chronique, dangereuse et emmener à l’insuffisance rénale. Elle peut être également répétitive.

Quelques remèdes naturels contre l’infection urinaire

L’infection urinaire est généralement soignée par des antibiotiques. Néanmoins, il existe des remèdes naturels tout autant que des gestes de prévention.

  • La cranberry (canneberge)
  • Une tisane d’un mélange de plantes
  • Des bourgeons d’airelle
  • Un cataplasme d’argile verte
  • Un massage du bas-ventre aux huiles essentielles
  • Les probiotiques
  • Les fleurs de Bach Chicory et Holly

Découvrez 7 remèdes naturels contre la cystite

La cranberry pour prévenir et traiter les infections urinaires

Reconnue pour ses qualités antibactériennes, la cranberry a été adoptée en Amérique du Nord par les Amérindiens pour traiter tous les problèmes rénaux.

Grâce à des études cliniques, il a été démontré que la canneberge est un remède efficace contre la cystite et peut également éviter le recours excessif aux antibiotiques en cas d’infections urinaires chroniques ou répétitives.

Pour s’assurer de profiter de tous les bienfaits de la cranberry, il est conseillé d’éviter le jus de canneberge. Car, les producteurs y ajoutent du sucre pour adoucir un peu son goût amer. Toutefois, il faut savoir que le sucre favorise les infections, ce qui peut affecter la cystite.

Une tisane d’un mélange de plantes

Pour détacher l’École de la paroi et prévenir la récidive de la cystite, découvrez un cocktail de plantes en tisane qui ont une action diurétique et antiseptique urinaire. Cette tisane consiste à faire bouillir une petite poignée de queue de cerise, 4 cuillérées à soupe de fleurs de bruyère séchées et une cuillérée à soupe de baies de cranberry pendant 20 minutes dans un litre d’eau. Laissez infuser pendant un quart d’heure puis filtrez.

Pour un résultat satisfaisant, buvez cette tisane 5 ou 6 verres pendant 10 jours maximum.

Les bourgeons d’airelle

Connus pour son action antiseptique urinaire, les bourgeons d’airelle sont efficaces contre la cystite. Vous pouvez trouver le macérât glycériné de ces bourgeons en boutiques bio. Diluez 6 gouttes de celui-là dans l’eau minérale à prendre matin et soir pendant un mois.

Diminuez les douleurs du bas-ventre grâce au cataplasme d’argile verte

Pour garantir l’efficacité de cette méthode naturelle, appliquez un cataplasme de 2 cm d’argile verte sur la zone de la vessie et enlevez-le dès qu’il devient chaud. Renouvelez cette action si nécessaire.

Le massage du bas-ventre aux huiles essentielles

En cas cystite, massez le bas-ventre 3 à 4 fois par jour avec un mélange d’huiles essentielles de thym à thujanol, d’estragon, de santal, de sarriette et de calophylle.

Restaurez la flore urogénitale grâce aux probiotiques

Pour restaurer la flore colique et consolider l’immunité des muqueuses, prenez à jeun en capsule ou sachet des probiotiques.

Les fleurs de Bach Chicory et Holly pour traiter les infections urinaires

Pour soulager l’inflammation de la vessie et les douleurs causées par la cystite, prenez matin et soir 7 gouttes deChicory et de Holly sous la langue.

N’oubliez de boire beaucoup d’eau pour aider votre vessie à évacuer fréquemment les bactéries urinaires.