3 solutions de financement de vos études

Financer ses études quand on est étudiant relève souvent du casse-tête. Même si les parents aident un peu, cela n’est pas toujours suffisant. Travail, bourse, prêt étudiant, on vous dit tout.

La bourse : le sésame

3500 bourses sont délivrées chaque année à travers 175 programmes, soit 11 000 dollars attribués par le gouvernement aux étudiants selon leur mérite. L’avantage ? Aucun remboursement à prévoir. Pour savoir laquelle obtenir, rendez-vous sur le site du Répertoire des bourses qui propose de nombreuses sources de financement possibles. Vous pouvez aussi vous renseigner auprès des Services aux étudiants afin de suivre des sessions de formation gratuites  à l’obtention d’une bourse.

A cela s’ajoutent les bourses de recherche post doctorales du cycle supérieur. Plusieurs accords ont été passés avec des pays comme le Brésil, La Chine, La France, l’Inde, le Mexique, la Tunisie ou encore la Norvège pour obtenir une bourse de 6000 dollars et partir jusqu’à 24 semaines faire des recherches.

Enfin, le gouvernement accorde aussi des subventions sur critères : talents sportifs, participation à des activités parascolaires, compétences particulières. Rapprochez-vous de votre école pour en savoir davantage. Des bases de données peuvent aussi vous informer : Yconic, Emploi et Développement Social Canada, Études et Formations.

Les prêts

Les prêts étudiants sont garantis par le gouvernement. Vous n’avez pas d’intérêt à payer pendant vos études et le délai de grâce est de 6 mois après l’obtention de votre diplôme. Mais il ne faut pas perdre de vue que votre salaire en début de carrière ne sera pas élevé. Les mensualités peuvent donc devenir lourdes.

Si le crédit étudiant est refusé, il vous reste la marge de crédit. Son montant peut être important, le délai de grâce est de 4 à 12 mois selon les banques, mais le danger ensuite est le surendettement. Vous pouvez toujours voir auprès du Programme de remboursement différé si vous êtes admissible à un remboursement calculé sur vos revenus.

Pour faire face à un besoin, une grosse facture par exemple, il est toujours possible de demander un prêt sans enquête. C’est une aide ponctuelle à rembourser en 1 an, sans délai de grâce.

Un travail étudiant

Certains programmes d’études sont compatibles avec un emploi. Vous pouvez aussi travailler le soir et pendant les relâches. Ce sont des revenus réguliers, compatibles avec une bourse. Inscrivez-vous sur des sites de placement en ligne, ou sur des sites comme Indeed pour un travail à temps partiel, vous trouverez aussi des stages rémunérés.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *